Quelques minutes après minuit de Patrick Ness


Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

Avec ce merveilleux roman illustré, Patrick Ness reprend l’idée originale de l’écrivain Siobhan Dowd, qui n’avait pas pu aller au bout de ce projet, emportée par la maladie à l’âge de quarante-sept ans.

Conclusion du test : Cette histoire est celle de l’amour qu’il existe entre une mère et son fils avant d’être un récit sur la maladie. C’est aussi celle d’un enfant perdu au beau milieu d’une situation qui le dépasse et d’une vérité qu’il n’envisage même pas se réaliser. C’est un sujet très dur qui est abordé, pourtant, il est ici traité avec force et délicatesse à la fois. Bouillonnant d’émotions, c’est un livre qui ne vous laissera pas indemne ! Pour ma part, j’ai tour à tour été surprise, émue et bouleversée par tout ce qui arrive. 

Le plus : Les illustrations sombres qui collent parfaitement à l’histoire.

Publié le 27 décembre 2012, dans Livres, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :