L’Emouvantail de Renaud Dillies


« Il était une fois, dans une campagne lointaine, un fermier qui, pour éviter que des oiseaux ne viennent picorer toutes ses semailles, installa dans son champ un épouvantail… »

La particularité de cette histoire est que l’épouvantail prend vie et il aimerait par-dessus tout tenir son rôle jusqu’au bout. Il essaye souvent d’effrayer les oiseaux… en vain. Heureusement pour lui, sa rencontre avec Maître Chat va peut-être lui permettre de changer du jour au lendemain…

 

Emouvantail couverture

Conclusion du test : Émouvant & tendre.

Notre personnage principal, l’épouvantail, est un héro altruiste et débordant de gentillesse, mais cela l’empêche de mener à bien sa tâche, qui est d’effrayer son entourage et de faire fuir les oiseaux. Pourtant, faut-il vraiment changer sa nature profonde pour parvenir à ses fins ? C’est ce que pense en tout cas le chat…

Cette bande dessinée nous livre une fable poétique, sublimée par une palette de couleurs harmonieuses et un dessin expressif. Je recommande sa lecture aux enfants comme aux adultes, car un petit peu de douceur, ce n’est jamais de trop !

Seule faiblesse pour les plus petits, la fin n’est pas clairement formulée. Elle devra éventuellement faire l’objet de discussion afin d’être comprise.

Emouvantail_interieur Emouvantail_interieur Emouvantail_interieur

Publicités

Publié le 30 mars 2019, dans Livres, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :