Archives du blog

Classe de Lune de John Hare

C’est le jour de la sortie scolaire, destination : la Lune ! La classe s’envole à bord d’un vaisseau spatial pour une journée riche en exploration. Une petite astronaute se tient à l’écart du groupe et profite de la vue pour croquer la planète Terre. Tout affairée à son dessin, elle ne se rend pas compte que ses camarades ont décollé sans elle.

La voilà seule sur la Lune, mais l’est-elle vraiment ?

classe_de_lune_couverture

 

Lire la suite

Wicked deep de Shea Ernshaw

C’est une histoire de vengeance… Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées.

Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage…

Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.

 

The wicked deep couverture

Lire la suite

L’Emouvantail de Renaud Dillies

« Il était une fois, dans une campagne lointaine, un fermier qui, pour éviter que des oiseaux ne viennent picorer toutes ses semailles, installa dans son champ un épouvantail… »

La particularité de cette histoire est que l’épouvantail prend vie et il aimerait par-dessus tout tenir son rôle jusqu’au bout. Il essaye souvent d’effrayer les oiseaux… en vain. Heureusement pour lui, sa rencontre avec Maître Chat va peut-être lui permettre de changer du jour au lendemain…

 

Emouvantail couverture

Lire la suite

Nous les filles de Nulle part d’Amy Reed

Grace vient d’entrer au lycée de Prescott après avoir déménagé. Dans la chambre de sa nouvelle maison, elle découvre des mots griffés sur le mur : Aidez-moi. Tuez-moi, je suis déjà morte.

Ces mots, c’est Lucy, qui les a tracés. Lucy, qui a accusé trois garçons de Prescott de l’avoir violée. Lucy, qui a été traitée de menteuse par le reste du lycée. Lucy, que la police n’a pas écoutée. Lucy, qui a fui la ville avec ses parents.

Très vite, Grace comprend que cette violence s’exerce à tous les niveaux dans la ville de Prescott : quand les joueurs de l’équipe de foot notent le physique des filles qui passent devant eux ; quand son amie Rosina doit éviter les avances des clients du restaurant où elle travaille ; et surtout sur le blog du moment, « Les vrais mecs de Prescott » dont la ligne éditoriale consiste principalement à considérer les femmes comme des objets.

Grace, Erin et Rosina sont décidées à agir, mais elles ne peuvent le faire seules.

filles-nulle-part-amy-reed couverture

Lire la suite

Emmurées d’Alex Bell

Je passe mes vacances dans un lieu de rêve : un vieux manoir écossais.

Un vieux manoir qui était auparavant une école pour filles où ont eu lieu de tragiques « accidents ».
Mes cousins sont charmants : Cameron est taciturne, Piper est un peu trop parfaite, Lilia a une étrange phobie des os, même des siens. 

Et puis il y a Rebecca. Rebecca dont la chambre est remplie de vieilles poupées. Rebecca qui est morte.
Rebecca qui est de retour par ma faute.

 couverture emmurées

Lire la suite

L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur de Séverine Gauthier et Clément Lefèvre

Épiphanie Frayeur est une petite fille qui grandit en même temps mais moins vite que sa peur. Ses cheveux sont constamment dressés sur sa tête. Elle a peur de tout, tout le temps. Cette peur une énorme masse noire qui prend différentes formes la suit partout, attachée à ses pieds comme son ombre. 

L'épouvantable peur d'Épiphanie Frayeur couverture L'épouvantable peur d'Épiphanie Frayeur planche L'épouvantable peur d'Épiphanie Frayeur planche Lire la suite

Migrant de Eoin Colfer, Andrew Donkin et Giovanni Rigano

C’est une histoire tragique, malheureusement devenue « banale », de migrants qui fuient leur pays pour échapper à la misère et à la guerre. L’Europe fait figure d’El Dorado, mais la route est longue et semée d’embûches. Un roman graphique dont on ne sort pas indemne…

Migrant couverture

Migrant Ebo illustration

Lire la suite

La servante écarlate de Margaret Atwood

«Il nous est interdit de nous retrouver en tête à tête avec les Commandants. Notre fonction est la reproduction. […] Rien en nous ne doit séduire, aucune latitude n’est autorisée pour que fleurissent des désirs secrets.»

Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’État, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Évangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom.

Une oeuvre d’une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

.

«Je m’étais fixé une règle: je n’inclurais rien que l’humanité n’ait pas déjà fait ailleurs ou à une autre époque, ou pour lequel la technologie n’existerait pas déjà. Je ne voulais pas me voir accusée de sombres inventions tordues, ou d’exagérer l’aptitude humaine à se comporter de façon déplorable.» Margaret Atwood

 

La_Servante_ecarlate couverture

Lire la suite

L’enfant et le maudit de Nagabe

Shiva est une petite fille énergique qui aime se promener dans la nature. Elle vit avec celui qu’elle appelle Professeur, une créature étrange aux airs de gentleman, qui lui demande de ne pas s’aventurer trop loin à l’extérieur de peur qu’elle ne soit maudite. Mais, malgré cela, la curiosité de Shiva envers l’extérieur la mènera-t-elle à la découverte de la signification de cette malédiction ?

Lire la suite

Bonhomme de Sarah V. et Claude K. Dubois

Le jour se lève sur la ville. Debout tout le monde ! C’est l’heure d’aller à l’école ! Pour Bonhomme aussi, il est temps de se réveiller. La nuit a été glaciale. Et Bonhomme vit dans la rue.

Son nom ? Il ne sait plus…

couverture bonhomme illustrations bonhomme

Lire la suite